top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurSophie Lanoë

Bibliotheque Mines_Rencontre autour des NFT


le 8 novembre, de 12h30 à 14h


"La Bibliothèque de l’École des Mines vous invite à rencontrer Sophie Lanoë et Olivier Lerner, auteurs du livre "NFT Mine d'or", le 8 novembre, de 12h30 à 14h. Ils seront accompagnés de Bertrand Dussauge, créateur du studio Meta-K

Ils dialogueront avec Valérie Roy, enseignant chercheur à l’École des Mines Paris-PSL et Thierry Parmentelat, ingénieur de recherche à INRIA, qui ont participé à la réalisation informatique d'une œuvre d'art immatérielle installée à la Bibliothèque de l'Ecole des Mines de Paris-PSL avec l'artiste peintre Caroline Challan Belval.


Le monde de l'art est-il à l'aube d'une révolution ? Son nom : NFT, pour Non fungeable token. Un actif immatériel.

Avec la possibilité de donner une valeur financière à l'art immatériel en l'intégrant dans les blockchains, le crypto-art redéfinit le rôle de l'artiste, du galeriste et de l'informaticien. Il est maintenant possible de vendre un souffle réalisé lors d'une performance, des fragments numériques de reproduction d'une Chapelle Sixtine underground.

Mais comment organiser un monde où l'artiste est en première ligne face aux acheteurs et collectionneurs, dépendant de solutions techniques toujours plus complexes? Les interrogations suscitées sont multiples : juridiques, morales, économiques, philosophiques.


L'ingénieur est, comme l'artiste, au centre de ce processus. Il conçoit les algorithmes, fait dialoguer les plateformes, explique et accompagne. Comment se préparer à ce nouveau rôle, quelles compétences acquérir ? Il pose également la question de la soutenabilité de ce modèle, environnementale ou financière. Dans un paysage très rapide et mouvant, il faut anticiper les débordements ou abus qui apparaissent déjà et risquent de recouvrir ce continent.


Au-delà, il s'agit de mettre en lumière de nouveaux modes de création artistiques et de performance. Grâce à l'intelligence artificielle ou à la réalité augmentée, les œuvres immatérielles sont de plus en plus nombreuses alors même que leur vente étaient jusqu'il y a peu interdite dans les salles de vente. La technique est désormais au cœur du processus de création.


Les intervenants nous aideront à mieux saisir les enjeux autour de ce monde qui se construit, grâce à un échange libre avec la salle.


bottom of page